Publié: Nov 23, 2023

Système scolaire finlandaise - qu’est ce qui le distingue ?

La Finlande est souvent considérée comme ayant l'un des meilleurs systèmes éducatifs au monde. Ce qui rend le système scolaire finlandais si spécial, c'est son approche unique axée sur l'égalité, la confiance et l'individualisation de l'apprentissage. Découvrez comment fonctionnent les écoles en Finlande !


Trouvez un emploi en Finlande


Système scolaire finlandaise - caractéristiques

En Finlande, l'éducation est considérée comme un droit fondamental pour tous les enfants. L’éducation est gratuite et obligatoire pour tous les enfants âgés de 7 à 16 ans. Cependant, la plupart des enfants commencent leur scolarité dès l'âge de 6 ans. Le système met l'accent sur l'égalité des chances et la valorisation de chaque élève, quelles que soient ses capacités ou son origine sociale.


Caractéristiques d'une école en Finlande

  1. Petits groupes d'étudiants – les classes dans une école finlandaise comptent un maximum de 20 élèves. Cela permet à l'enseignant de mieux connaître les forces et les faiblesses de ses élèves, de traiter chacun d'eux individuellement.
  2. Nombre et temps de cours – les cours dans une école finlandaise durent environ 60 à 75 minutes (pauses comprises). Au cours de l'année, les enfants y passent environ 706 heures. A titre de comparaison, en France, le nombre d'heures d'enseignement est de 864 au primaire et de 936 au secondaire. Les vacances en Finlande sont plus longues et durent de 10 à 11 semaines.
  3. Éducation financée par des fonds publics – les écoles publiques offrent un accès gratuit à l'éducation, aux manuels scolaires, aux fournitures scolaires, aux repas de cantine et au transport scolaire. Seulement 2 % des enfants fréquentent des écoles privées.
  4. Pas de compétition entre étudiants et écoles – les écoles ne sont pas en concurrence, mais coopèrent. En Finlande, on estime que la concurrence a un impact négatif sur les étudiants. Dès leur plus jeune âge, les enfants sont élevés dans une atmosphère d’égalité.
  5. Pas de notes jusqu'en 8ème classe – les étudiants n'étudient pas pour obtenir des notes, mais pour acquérir des connaissances. Les notes ne sont introduites qu'en 8e année et servent à évaluer les compétences acquises (si la matière est maîtrisée ou si quelque chose doit être amélioré).
  6. Pas de division des matières scolaires par sexe – les garçons et les filles participent à toutes les activités avec le même engagement.
  7. Pas de devoirs – les étudiants ne sont pas chargés de tâches supplémentaires en dehors des heures de classe. On leur demande parfois de faire des devoirs qu'ils ne peuvent pas faire à l'école.
  8. Pas de standardisation – la vérification des connaissances acquises sous forme de test est évitée. L'accent est mis sur la créativité, les compétences de l'étudiant et son potentiel.
  9. Pas de tutorat payant – si un élève a des difficultés d’apprentissage, l’école lui propose des cours de rattrapage dans une matière donnée.
  10. Les cours ne sont jamais annulés – durant l'absence de l'enseignant, il est nécessaire de prévoir un remplaçant dans la même matière.
  11. Présence d'assistantes sociales – dans les situations difficiles, un personnel spécialisé intervient, disponible à tout moment de la journée.


Système scolaire finlandaise - devenir un enseignant

Il s'avère que la profession d'enseignant est perçue en Finlande comme très prestigieuse et respectée. Obtenir une formation dans ce domaine n’est pas la chose la plus simple à faire. Les enseignants sont des personnes qui ont suivi un processus de recrutement très rigoureux.


Tout d'abord, les résultats des examens finaux sont pris en compte, ainsi que les points des tests d'entrée aux universités. Seuls les individus les plus talentueux passent à l'étape suivante - la simulation de cours scolaires - au cours de laquelle les compétences interpersonnelles et les prédispositions psychologiques sont vérifiées. Ensuite, il est temps de faire connaissance avec le candidat et sa principale motivation pour travailler dans l'éducation.


Un enseignant dans une école finlandaise travaille 4 heures par jour (charge de travail hebdomadaire = 20 heures). De plus, 2 heures par semaine sont prévues pour le développement professionnel (participation à des cours, conférences, formations, etc.). Ces activités sont également financées par l'État.


Éducation des adultes

En Finlande, l'accent est fortement mis sur le développement professionnel continu. L'État offre de nombreuses possibilités de formation complémentaire et continue aux adultes de plus de 25 ans (ce qu'on appelle lifelong learning – l'apprentissage tout au long de la vie). Elle se déroule principalement dans les universités publiques ou les écoles professionnelles et sous diverses formes. La contribution du ministère de l'Éducation à l'éducation des adultes est d'environ 12 %. Après avoir terminé ses études, chaque adulte reçoit un certificat confirmant les qualifications acquises dans un domaine donné.


Et vous ? Que pensez-vous du système scolaire finlandais ?


Derniers articles :

  1. Screening et entretien d'embauche - comment se préparer ?
  2. Travailler aux Pays-Bas sans connaître la langue - liste des industries




Partager: